Dutasteride247.eu
pas besoin d'une ordonnance
 
 

choisissez votre langue :United Kingdom España Deutschland France Sverige Danmark norwegian Nederland PolskaČeská republika Portugal Ελλάδα Italia

 
 
Nous Acceptons


 
Actuellement Hors ligne

 

 

Témoignages

Mon médecin m'a prescrit de l'Avodart. C'était une si bonne décision de la part du médecin sauf que les prix
sont chers. Heureusement, j'ai trouvé vos produits génériques qui sont de la même qualité, le tout à un
prix incroyable. Extraordinaire !
-- Peter R -

 

Résultats de l'essai Avodart (Dutastéride)

Résultats de la phase II de l'étude FDA sur la perte de cheveux
Ça a été publié le mois dernier lors de l'assemblée de l'American Academy of Dermatology (AAD) à San Francisco, les résultats de l'un des traitements les plus prometteurs pour la perte de cheveux en préparation pour l'approbation de la FDA. Roger S. Rittmaster, MD, a réalisé la phase II (études sur l'homme à petite l'échelle) résultats de l'essai du médicament Dutastéride pour le nouveau Glaxo-Wellcome (GI198745), un double inhibiteur de la 5-alpha réductase.

La perte de cheveux est interconnecté avec l'hormone dihydrotestostérone (DHT), une hormone masculine produite lorsque l'enzyme 5-alpha réductase transforme la Testostérone en DHT. Le Propecia (médicament pour la perte de cheveux), inhibe un des deux types de cette enzyme qui transforme la testostérone en DHT. Le Dutastéride (Avodart) inhibe les deux types de l'enzyme, ce qui prouve qu'il est plus efficaces pour traiter la perte des cheveux. Selon Rittmaster, les hommes qui ont le type I de l'enzyme 5-alpha réductase mais sans le type II de l'enzyme 5-alpha réductase (celle que le DHT inhibe) éprouve la perte des cheveux lorsqu'ils reçoivent des injections de testostérone. Rittmaster affirme qu'une telle chose aide à démontrer que l'enzyme de type I n'a aucune influence sur la perte de cheveux.

Les premiers tests ont montré à San Francisco la capacité du Dutastéride à bloquer la DHT par rapport au Finastéride et à un placebo. La phase II de l'étude a rassemblé 416 hommes (21 à 45 ans) avec des schémas Norwood III, IV et V. L'étude a duré pendant 6 mois et était aléatoire et anonyme pour les investigateurs. On a comparé du Proscar et un placebo au Dutastéride (dosages 0.005, 0.1, 0.5 et 2.5 mg). On a utilisé le Proscar (Sous forme de 5 mg de Finastéride) vu que le Propécia n'était pas disponible au début des essais cliniques.

Les premiers résultats étaient liés aux valeurs du CI50 du Propecia contre le Dutastéride. La valeur CI50 est la concentration du médicament nécessaire pour produire une inhibition de 50 %. Si vous n'avez pas une connaissance scientifique, les données ci-dessous ne vous seront pas utiles, mais elles expliquent que très peu de Dutastéride est nécessaire pour inhiber l'enzyme 5-alpha réductase de type 1, alors qu'il faut beaucoup de Propecia pour faire la même chose. En ce qui concerne le 5-alpha réductase de type 2 (Le type que le Propecia est destiné à inhiber), là encore il faut moins de Dutastéride que de Propecia pour l'inhiber. En conclusion, de petites doses de Dutastéride garantissent une excellente inhibition des deux types de l'enzyme 5-alpha réductase.

Fourni par : L'American Academy of Dermatology